Parmi les toutes les erreurs possibles à faire sur Google Ads, il y en qui sont sans importance comme celle de faire une faute d’orthographe dans un titre d’annonce (si ce n’est pas sur un mot-clé, 80% des internautes ne le remarqueront même pas) ou oublier d’ajouter des extensions d’annonces.

Mais en analysant les stratégies de nombreuses personnes avec qui j’ai discuté et eu en clients, je me suis rendu compte qu’il y en avait qui revenaient de manière récurrente.

Parmi celles-ci, les 3 qui vont être évoqués ont le potentiel de gaspiller votre budget publicitaire bien comme il faut…

Que sont ces erreurs ? Comment les éviter ?

🛑 Erreur n°1 : lancer vos campagnes sans avoir installé un suivi des conversions.

C’est l’erreur la plus commune.

Lancer une publicité sans savoir si vous avez atteint votre objectif (Ex: faire des ventes, générer des leads, obtenir des e-mail, des appels téléphoniques, etc..) vous empêche de mesurer correctement ses performances et donc d’optimiser votre budget.

C’est comme naviguer à l’aveuglette 👨‍🦯

Google Ads vous en avertira avec ses recommandations.

screen shot de la recommandation que google ads affiche quand vous n'avez pas installé de suivi des conversions
screen shot de la recommandation que google ads affiche quand vous n'avez pas installé de suivi des conversions

✅ Assurez-vous de clarifier votre objectif : pourquoi lancez-vous cette publicité ? Dans quel but exactement ?

Ensuite, configurez un suivi des conversions en fonction de cet objectif précis. Cette vidéo de la chaîne
Webmarketschool explique très bien comment le faire en quelques clics.

Comme dans la vidéo, je vous recommande de le faire à l’aide de Google Tag Manager qui simplifie cette tâche.

Mais peu importe la méthode, retenez bien que l’idée est toujours la même : savoir sur quelle page de votre site arrive un utilisateur une fois transformé en client et savoir de quelle source vient cet utilisateur.

Par exemple, si vous faites du e-commerce l’url de cette page contiendra très certainement « /thank you » ou bien « /merci » (pour votre achat).

🛑 Erreur n°2 : modifier sans arrêt vos campagnes quand elles sont actives.

Si vous faites ça, l’algorithme n’aura pas le temps de s’ajuster et de trouver votre client idéal. À chaque fois que vous effectuez une modification, que ce soit au niveau des paramètres de la campagne, de l’annonce ou des mots-clés, la campagne sera automatiquement mise « en cours d’examen ».

C’est-à-dire que vous stoppez l’algorithme dans son élan pour qu’il ajuste sa trajectoire en fonction des nouvelles données que vous lui avez fournis.

✅ Si vos campagnes sont à l’arrêt ou que vous êtes en train de les créer et qu’elles sont en veilles, vous pouvez faire autant de modifications que vous le voulez, ça ne changera rien.

En revanche, une fois activées, il est conseillé d’effectuer toutes vos modifications en même temps sur un jour par semaine, 2 au maximum, mais pas plus !

Ensuite, soyez patient le temps que les résultats arrivent.

🛑 Erreur n°3 : ne mettre vos mots-clés qu’en requête large.

Comme son nom l’indique, cette correspondance de mots-clés vise large. Le problème, c’est que vous pouvez tomber sur des requêtes qui n’ont rien à avoir avec ce que vous vendez.

Voici un exemple de termes de recherches sur lesquels vos annonces sont susceptibles d’être affichées si vous ciblez le mot-clé « régime pauvre en sucres » en requête large.

Capture d'écran sur laquelle on voit s'afficher 5 termes de recherches qui déclenchent la diffusion des annonces sur le mot clé «régime pauvre en sucre»

« Aliments sans sucres » et « régimes pauvres en sucres » correspondent bien aux types de termes sur lesquels on veut être affiché.

En revanche, « recettes pauvres en calories » n’est pas un mot-clé qualifié dans le cas où vous proposeriez une recette pauvre en sucre (par exemple, les noix sont riches en calories, mais contiennent peu de sucre.)

✅ Privilégiez les expressions exactes et les mots clés exacts comme ceci :

"mot-clé n°1"
"mot-clé n°2"
[mot-clé n°1]
[mot-clé n°1]

Même si Google Ads vous suggère de « passer à la requête large pour vos mots clés » comme vous pouvez le voir sur la capture d’écran, ne le faites pas.

Toutes les recommandations de Google ne sont pas bonnes à prendre. C’est une entreprise. Et comme toute entreprise, son but est de faire du profit.

Mettre vos mots-clés uniquement en requête large garantis que votre budget se dépensera très rapidement, sur plein de termes de recherches différents et donc garanti à Google qu’il va gagner de l’argent.

Affinez donc votre ciblage grâce aux « expressions exactes » et aux [mots clés exacts] pour que vos annonces soient diffusées au près de personnes qui recherchent vraiment vos produits ou services.

C’est seulement après avoir appliqué cette méthode, sur plusieurs semaines, que vous pouvez ensuite utiliser la requête large. Elle va vous permettre d’aller chercher de nouveaux termes de recherches en longue traîne, un peu plus éloignés de ce que vous ciblez en priorité.

C’est utile pour voir si vos annonces ne déclenchent pas des conversions sur des mots-clés inattendus !

Si vous rencontrez ce type de problèmes et que vous n’êtes pas sûr de pouvoir les résoudre seul, cliquez ici pour demander une analyse gratuite de votre compte Google ads.